couverture
  • Non-disponible

Manger tous et bien

Parmentier, Bruno

  • Éditeur : Seuil
  • Collection : Essais
  • ISBN 9782021052664
  • Paru le 9 janvier 2012
  • 37,95 $ *
  • Environnement

* Les prix de nos produits sont sujets à changements sans préavis.

Résumé

Cette analyse à la fois économique, sociologique et culturelle examine le rapport que les hommes entretiennent à la nourriture. Le retour au terroir, le renouveau de la passion gastronomique, la description de l'engouement pour le bio, la question de l'obésité sont tour à tour analysés. L'auteur se penche également sur le lien entre bien manger et santé et explore des voies pour l'avenir.

Quatrième de couverture

«Avant», les rapports à la nourriture étaient angoissants, mais simples : on voulait être sûr de manger demain et on espérait ne pas mourir après souper.. Aujourd'hui, en France, on n'a plus faim, mais on n'a jamais autant parlé de nourriture ni d'agriculture. On réclame à la fois du simple, sophistiqué et pratique, traçable et biologique, équitable et local, rapide et diététique, équilibré et varié, traditionnel et moderne, issu du terroir et exotique... Mais surtout, on veut maigrir ! Sans oublier qu'ayant voulu gagner du temps, on a confié à d'autres une bonne partie de la préparation de notre nourriture, ce qui nous angoisse, car «on ne sait plus ce qu'on mange».. On ne trouvera ici ni recette de cuisine, ni réquisitoire contre les responsables supposés de la «malbouffe», ni programme pour une vie meilleure. On y puisera en revanche quantité de réponses à des questions que chacun peut se poser : qu'est-ce que manger, au fond, et surtout qu'est-ce que bien manger, à la fois seul le soir après une journée de travail et quand on reçoit des amis ? Pourquoi, alors que l'espérance de vie augmente régulièrement, les maladies liées à la nourriture - obésité, allergies, intolérances, boulimie, anorexie - ne cessent-elles de proliférer ? Pourquoi mange-t-on sans sourciller des OGM aux États-Unis alors qu'on s'y refuse en France ? Quelle est la réalité, et l'avenir, du bio et des circuits courts ?. Mais aussi, quels sont les problèmes que nous rencontrons avec les céréales, les fruits et légumes, la viande, le lait ? Comment s'organiser pour manger à la fois mieux, tous et durablement ? Le manger «bien» des uns est-il incompatible avec le manger «tous», à bientôt neuf milliards d'individus sur Terre ? Quelles nouvelles relations inventer entre les agriculteurs et les consommateurs ?. Un livre accessible à tous, consommateur de base tout comme spécialiste ou «décideur», pour aider chacun à élargir sa vision et se faire sa propre opinion..