couverture
  • Disponible

Révolution française

Une histoire à repenser

Jourdan, Annie

  • Éditeur : Flammarion
  • Collection : Champs Histoire
  • 658 pages
  • ISBN 9782080255624
  • Paru le 23 novembre 2021
  • 22,95 $ *
  • Histoire

* Les prix de nos produits sont sujets à changements sans préavis.

Résumé

L'historienne invite à reconsidérer ce moment fondateur de notre modernité. Au fil des pages, elle en fait revivre les temps forts dans une approche sensible aux aléas qu'ont dû affronter les protagonistes. En restituant l'histoire dans sa globalité, avec ses aspérités et ses mémoires troubles, elle propose une grande fresque de la Révolution, entre vérité et légendes.

Biographie de l'auteur.e

Annie Jourdan est historienne, spécialiste de la Révolution et de l'Empire, chercheuse associée à l'université d'Amsterdam et à l'Institut d'histoire de la Révolution française (Paris 1 - Panthéon Sorbonne). Elle a publié de nombreux ouvrages, parmi lesquels Napoléon. Héros, Imperator, Mécène (Flammarion, 2021).

Quatrième de couverture

La Révolution française

La Révolution a mauvaise réputation. On reconnaît la belle universalité de ses principes, mais on honnit les violences qui en ont ponctué le cours.

L'historienne Annie Jourdan nous invite à reconsidérer ce moment fondateur de notre modernité. Au fil des pages, elle en rejoue les temps forts et déroule les faits grâce à un important corpus d'archives, constitué d'actes, de lettres, de courriers et de mémoires. On mesure alors la force du ressentiment qui plonge le pays dans une longue guerre civile, que seule l'armée parviendra à juguler. C'est que deux légitimités sont aux prises : celle de la monarchie, ancrée dans l'Histoire ; et celle de la nation, fondée sur le suffrage populaire. L'événement eut une portée internationale, on le sait. Ce que l'on sait moins, c'est qu'un peu partout dans le monde, des révolutions s'ensuivent : en Amérique, aux Pays-Bas, en Suisse, en Italie ou en Irlande. Elles ont provoqué de violentes discordes civiles, comparables à celles de la France, mais jusqu'à présent trop souvent ignorées.

En restituant l'histoire dans sa globalité, avec ses aspérités et ses mémoires troubles, Annie Jourdan réalise une grande fresque de la Révolution, entre vérité et légendes.