couverture
  • Non-disponible

Antispécisme (L')

Giroux, Valéry

* Les prix de nos produits sont sujets à changements sans préavis.

Résumé

L'auteure présente le courant de l'antispécisme, qui a pris de l'essor depuis le milieu des années 2010 grâce au développement du végétarisme et du véganisme, montrant qu'il est avant tout une base de réflexion éthique et politique. Elle explique en effet qu'en remettant en cause le suprémacisme humain, les antispécistes proposent un monde plus juste.

Quatrième de couverture

L'antispécisme . Trophées, nourriture, sujets d'expérimentation, ressources, souffre-douleurs, jouets, vêtements... Depuis le Néolithique au moins, les êtres humains considèrent les animaux comme des moyens.. Pourtant, les critères sur lesquels repose cette hégémonie de notre espèce n'ont pas la pertinence qui leur permettrait de justifier de tels traitements. C'est ce suprémacisme humain que l'antispécisme entend dénoncer.. Dans ce court essai, Valéry Giroux bat en brèche les caricatures, et montre que l'antispécisme, par analogie avec l'antiracisme, est avant tout une base de réflexion éthique et politique. En affirmant que l'humanité doit renoncer à certains des privilèges qu'elle s'est injustement octroyés aux dépens des animaux, elle défend l'idée qu'un monde délivré du spécisme serait non pas encore parfait, mais incontestablement plus juste..