couverture
  • Disponible

Syndrome de l'autruche

Pourquoi notre cerveau veut ignorer le changement climatique

Marshall, George

  • Éditeur : Actes Sud
  • Collection : Babel Babel essai
  • 424 pages
  • ISBN 9782330152475
  • Paru le 7 octobre 2021
  • 18,95 $ *
  • Environnement

* Les prix de nos produits sont sujets à changements sans préavis.

Résumé

Le sociologue et philosophe s'interroge sur les mécanismes psychologiques pouvant expliquer les positions des climato-sceptiques mais aussi le fait que la prise de conscience du changement climatique ne soit pas suivie d'effets. Il propose de déconstruire les opinions et les préjugés pour agir en faveur de l'environnement.

Biographie de l'auteur.e

George Marshall a travaillé pour des mouvements écologistes, à tous les niveaux, et occupé des postes importants chez Creenpeace USA et Rainforest. Il a par ailleurs créé la fondation COIN (Climate Outreach Information Network) d'Oxford.

Quatrième de couverture

Le syndrome de l'Autruche

Pourquoi notre cerveau veut ignorer le changement climatique

Alors que le réchauffement climatique se manifeste par un nombre croissant de signaux, le sociologue et philosophe britannique George Marshall se demande pourquoi beaucoup reconnaissent cette réalité sans rien faire pour la ralentir.

Pour répondre à cette question, il est allé à la rencontre de personnalités de tous horizons - psychologues, scientifiques, écologistes et climato-sceptiques - et a découvert, par le biais d'histoires vécues et sur la base de longues années de recherche, que ce qui nous amène à nier notre responsabilité dans les changements climatiques repose sur la manière dont notre cerveau est formaté par nos origines, par notre perception des menaces ou encore par nos instincts défensifs.

Après avoir assimilé ce qui stimule et défie notre intellect et nos motivations, nous pouvons considérer le changement climatique comme un problème soluble. Ce livre apporte les clefs essentielles pour comprendre le rapport de nos sociétés occidentales à cet enjeu et répondre au plus grand défi du siècle.