couverture
  • Non-disponible

Prostitution coloniale et postcoloniale

La Colonie

* Les prix de nos produits sont sujets à changements sans préavis.

Résumé

Un éclairage sur les liens systémiques, d'après les auteurs, entre colonisation et prostitution au travers d'une relecture de la réglementation coloniale. Les contributions de chercheurs, d'artistes et de travailleuses du sexe visent à démontrer les liens entre le passé et le présent.

Quatrième de couverture

Prostitution coloniale et post-coloniale

Pensé comme une « arme de combat », le livre Prostitution coloniale et post-coloniale - premier opus d une collection lancée par La Colonie Editions à l'automne 2019 - a pour objectif d'éclairer les liens systémiques entre colonisation et prostitution au travers d'une relecture de ce que fut le réglementarisme colonial. Centré sur le travail de l'historienne Christelle Taraud, spécialiste de la prostitution coloniale au Maghreb, l'ouvrage souhaite cependant, aux travers des contributions de la politologue Françoise Vergès et de I'écrivain Arno Bertina, discuter des nombreux héritages de cette histoire dans notre contemporanéité, ici et là-bas. De même, parce qu'il repose sur la symétrie des expertises, le livre fait une large place, dans une conversation nourrie et fructueuse, aux liens qui peuvent se nouer entre chercheur-e-s, activistes et/ou artistes. Ce que traduisent bien les propositions des artistes Kader Attia, Pascale Obolo, Souad El Maysour et de l'écrivaine Hélène Azera qui font écho, dans le passé comme dans le présent, aux témoignages, aux récits et aux oeuvres des travailleuses du sexe elles-mêmes telles Germaine Aziz, Grisélédis Réal, Myln Juste ou bien Aying. En mettant l'accent sur la polyphonie des voix, la diversité des discours et la pluralité des actions, ce livre singulier a donc pour objectif de donner la parole - en la prenant au sérieux au-delà des discours fantasmatiques et/ou victimaires et misérabilistes - aux individus prostitués dans un dialogue permanent et fécond avec les artistes et les chercheur-e-s : une démarche qui en fait un objet, pédagogique et politique, autant vital qu'atypique.