couverture
  • Disponible

Nous sommes les indigènes de la République

Bouteldja, Houria

* Les prix de nos produits sont sujets à changements sans préavis.

Résumé

Estimant que la République française est intrinsèquement néocoloniale, raciste et islamophobe, les auteurs, membres fondateurs du Parti des indigènes de la République, se prononcent pour la racialisation du débat public et de la vie politique. Ils proposent un programme inspiré des luttes anticoloniales et de l'islam pour combattre l'hégémonie blanche qu'ils dénoncent.

Biographie de l'auteur.e

Houria Bouteldja est initiatrice et porte-parole du Parti des indigènes de la république. Elle a publié de nombreux articles et participé à de nombreuses conférences internationales, en particulier sur les questions d'islamophobie, de race et les questions féministes.

Sadri Khiari est un membre fondateur du Parti des indigènes de la république. Il est l'auteur de Tunisie. Coercition, consentement, résistance. Le délitement de la cité (Karthala, 2003), Pour une politique de la racaille (Textuel, 2006), de La Contre-révolution coloniale en France. De de Gaulle à Sarkozy (La fabrique, 2009) et de Sainte Caroline contre Tariq Ramadan (La Revanche, 2011).

Félix Boggio Éwanjé-Épée et Stella Magliani-Belkacem ont contribué à Contre l'arbitraire du pouvoir (La fabrique, 2012), ont coordonné Race et capitalisme (Syllepse, 2012) et ont coécrit Les Féministes blanches et l'Empire (La fabrique, 2012).

Quatrième de couverture

«La France a été un État colonial... La France reste un État colonial.»

En janvier 2005, l'Appel des Indigènes de la république était lancé, signé par de nombreux militants politiques et associatifs ainsi que des intellectuels. Par la suite structurés en mouvement puis en parti, les Indigènes de la république proposent depuis sept ans une réinterprétation radicale, à travers les catégories de colonialité et de races sociales, des problématiques et des conflits qui traversent la société française : racisme et antiracisme, luttes de l'immigration et des quartiers populaires.

Leur démarche a influencé tant les forces de gauche que les militants de l'immigration et des quartiers et marqué les questionnements de nombreux chercheurs et intellectuels. Cependant, beaucoup encore ne connaissent que leur Appel fondateur, ou quelques uns des nombreux textes qu'ils ont publiés.

À travers cette anthologie de textes produits par Houria Bouteldja, Sadri Khiari et d'autres militants des Indigènes, on découvrira une réflexion politique novatrice en mouvement, articulée à une pratique militante qui bouscule le champ, finalement très conservateur, de la gauche antiraciste. Cette anthologie est accompagnée d'un entretien inédit mené par Félix Boggio Éwanjé-Épée et Stella Magliani-Belkacem : c'est l'occasion pour Houria Bouteldja et Sadri Khiari de restituer toutes les étapes traversées par le Parti des indigènes de la république et de poser les défis de demain.