couverture
  • Disponible

Énergie du déni

Comment la transition énergétique va augmenter les émissions de CO2

Mignerot, Vincent

  • Éditeur : Rue de l'échiquier
  • Collection : incisives
  • 91 pages
  • ISBN 9782374252797
  • Paru le 29 novembre 2021
  • 18,95 $ *
  • Environnement

* Les prix de nos produits sont sujets à changements sans préavis.

Résumé

L'essayiste dénonce les lacunes méthodologiques dont souffre l'étude des choix en matière énergétique, à l'origine d'importantes erreurs d'estimation sur les scénarios d'avenir. Cela conduit à faire passer pour des conclusions scientifiques des arguments qui n'en sont pas et à laisser libre cours à des récits de croissance verte qui dissimulent une part de la réalité.

Biographie de l'auteur.e

Vincent Mignerot est essayiste. Ses recherches portent sur ce qui conduit l'espèce humaine à dégrader le milieu dont son existence dépend. Il s'intéresse particulièrement à la synesthésie (https://synestheorie.fr) et aux risques d'effondrement. Il a fondé l'association Adrastia, qui se donne pour but de « penser l'humanité dans un contexte de déclin global pour cause de fin des ressources et de destruction de l'équilibre écologique vital, et d'anticiper les conséquences de ce déclin sur les plans économiques, politiques, sociaux et démographiques » (https://adrastia.org).

Quatrième de couverture

L'énergie du déni

La transition énergétique est actée : les investisseurs et les sociétés exploitant les énergies fossiles seraient résolument engagés dans la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Les débats ne portent plus que sur l'orientation générale du modèle, sur la place du nucléaire ou des énergies renouvelables dans le futur mix. Un regard attentif et documenté sur le sujet fait toutefois apparaître une autre réalité. Au lieu de les remplacer, les énergies dites « décarbonées » nous procurent de nouveaux moyens afin de continuer à exploiter toutes les formes d'énergie existantes. Ainsi, l'extraction des hydrocarbures est à la fois soutenue financièrement et techniquement par le développement des énergies vertes. Cette « synergie énergétique » pourrait avoir un plus grand impact sur le réchauffement climatique que si aucune transition n'était tentée - transition dont aucune étude scientifique n'a, à ce jour, démontré la possibilité. Au-delà de cette dimension écologique, Vincent Mignerot interroge la propension de l'humanité à se raconter des histoires et à s'illusionner sur ses capacités à orienter le cours de son destin selon son intérêt véritable.

Si sans maîtrise nous filons droit vers l'abîme, l'illusion du contrôle nous y précipiterait plus vite encore.