Blues et féminisme noir

Gertrude Ma Rainey, Bessie Smith et Billie Holiday

Davis, Angela Yvonne


  • Éditeur : Libertalia
  • Collection : Poche
  • Date de parution : 2021-03-22
  • ISBN : 9782377291724
  • Prix : 18,95 $ *

  • Non-disponible : Nous n'avons pas le livre à la librairie. Contactez-nous pour le commander. (Envoyer courriel)

Feuilleter ce livre


Résumé

Les textes de ces trois chanteuses de blues qui incarnent les racines et l'identité de la culture musicale afro-américaine pour en extraire la substance revendicative : l'autonomie et l'égalité. En croisant le contexte historique, social et politique de l'époque, des années 1920 aux années 1940, l'auteure démontre que le blues est la musique de l'émancipation des Noirs et plus encore des femmes.

Quatrième de couverture

Blues et féminisme noir

Angela Davis propose ici une histoire féministe et politique de la musique noire des années 1920-1940, annonciatrice des grandes luttes émancipatrices.

Elle explore l'oeuvre de Gertrude « Ma » Rainey (1886-1939) et Bessie Smith (1894-1937). La première incarne le blues traditionnel, la seconde, le blues classique. Dévalorisées par les spécialistes du blues et du jazz - en général des hommes blancs -, ces blueswomen furent les premières rock stars de l'histoire de la musique : or elles étaient noires, bisexuelles, fêtardes, indépendantes et bagarreuses. Elles posèrent les bases d'une culture musicale qui prône une sexualité féminine libre et assumée, qui appelle à l'indépendance et à l'autonomie des femmes aux lendemains de la période esclavagiste, en revendiquant avec détermination l'égalité de « race » et de genre.

Cette réflexion s'étire aux années 1940 en convoquant l'oeuvre de Billie Holiday (1915-1959). L'autrice réhabilite la conscience sociale de cette chanteuse d'envergure, trop souvent présentée sous le simple prisme des turpitudes de sa biographie.


* Les prix de nos produits sont sujets à changements sans préavis.

Partager

Pas d'évènements pour le moment.

Voir les évènements précédents