couverture
  • Disponible

Dictature (La)

Schmitt, Carl

  • Éditeur : Points
  • Collection : Points. Essais
  • ISBN 9782757851241
  • Paru le 20 avril 2015
  • 20,95 $ *
  • Philosophie

* Les prix de nos produits sont sujets à changements sans préavis.

Résumé

Une synthèse sur les différents types de dictature dans l'histoire et sur les raisons pour lesquelles le libéralisme refuse cette forme de gouvernement.

Biographie de l'auteur.e

Carl Schmitt (1888-1985), professeur de droit public sous la république de Weimar, il soutint le régime nazi, antisémitisme compris, pendant les premières années de celui-ci, avant de prendre ses distances à partir de 1936.

Quatrième de couverture

À l'origine, la dictature est une institution de la République romaine. Le dictateur reçoit la mission de rétablir l'ordre républicain dans un temps limité à six mois. La dictature «souveraine», spécifiquement moderne, est quant à elle illimitée et vise à créer un nouvel ordre.

L'ouvrage de Schmitt n'est pas seulement une remarquable analyse historique des usages de cette institution destinée à faire face à l'état d'exception. Si l'expérience ultérieure du XXe siècle a disqualifié la notion de dictature, l'interrogation sur les situations où l'État de droit est confronté à ses limites n'a rien perdu de son actualité : les mesures «antiterroristes» aussi bien que les difficiles «transitions» consécutives au renversement d'autocraties militaires en attestent aujourd'hui.