couverture
  • Non-disponible

Adaptation aux changements climatiques en zones côtières

Politiques publiques et indicateurs de suivi des progrès dans sept pays occidentaux

Lamari, Moktar

  • Éditeur : PRESSES DE L'UNIVERSITÉ DU QUÉBEC (PUQ)
  • 437 pages
  • ISBN 9782760543669
  • Paru le 1 septembre 2015
  • 40,00 $ *
  • Environnement

* Les prix de nos produits sont sujets à changements sans préavis.

Résumé

Les changements climatiques entraînent des perturbations importantes en milieu côtier, manifestées notamment par l’augmentation du niveau de la mer ou encore par l’intensification des événements météorologiques extrêmes. Des mesures d’adaptation doivent ainsi être prises par les pays afin de contrer ces effets néfastes et de gouverner efficacement les changements climatiques. Ces mesures et stratégies novatrices sont encore insuffisamment évaluées pour apprécier les progrès réalisés et distinguer celles qui sont efficaces de celles qui ne le sont pas.Le présent ouvrage dresse un portrait analytique des efforts consentis en matière de conception et d’utilisation d’indicateurs d’adaptation aux changements climatiques (ACC) en zones côtières. L’étude se fonde sur des investigations empiriques et systématiques dans le contexte d’un ensemble de pays membres de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), soit le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la France, les États-Unis, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et le Canada. Elle repose en outre sur une grille d’analyse articulée autour des questions suivantes :De quelle manière (et par qui) les indicateurs en matière d’ACC se rapportant à la gestion côtière ont-ils été élaborés ?Comment ces indicateurs sont-ils conçus et utilisés dans la pratique pour des finsde prise de décision ou de soutien à la gestion ?Quels sont les mécanismes de prise en compte de ces indicateurs dans les mécanismes de reddition de comptes et d’ajustement des mesures d’ACC relatives à la gestion côtière ?Si une multitude d’indicateurs sont énoncés dans les différents pays, force est de constater que les expériences institutionnalisées et systématisées d’utilisation de ces indicateurs dans les prises de décisions en adaptation en milieu côtier demeurent rares et parcellaires. Cet ouvrage contribuera certainement à raffiner le caractère encore embryonnaire et dissonant d’un grand nombre d’indicateurs de mesure de l’ACC.