Communautés patrimoniales (Les)


  • Éditeur : PRESSES DE L'UNIVERSITÉ DU QUÉBEC (PUQ)
  • Collection : Nouveaux patrimoines
  • Date de parution : 2019-11-12
  • ISBN : 9782760552364
  • Nombre de pages : 244
  • Prix : 34,00 $ *

  • Disponible : Le livre est à la librairie. Contactez-nous pour le réserver.

Feuilleter ce livre


Résumé

Dans le contexte actuel de mondialisation, la notion de « communauté » ne cesse d’évoluer, notion au cœur de laquelle se trouve invariablement celle du « sentiment d’appartenance ». Du monde postindustriel et postcolonial est née l’affirmation d’une multitude de voix et d’identités issues du patrimoine : c’est l’héritage patrimonial. Plus précisément, la mise en valeur de la contribution de cet héritage à la reconnaissance et aux politiques identitaires met en lumière le phénomène de « communauté patrimoniale ». S’il existe de nombreuses définitions de cette communauté, la Convention de Faro, pour sa part, la décrit comme un groupe « de personnes qui attachent de la valeur à des aspects précis du patrimoine culturel qu’elles souhaitent […] soutenir et transmettre aux générations futures ». Les communautés ont pour fonction de se réunir – en marge des autorités publiques et sur l’amorce d’un mouvement citoyen – afin de participer à l’instauration de mesures nécessaires à la protection d’éléments du patrimoine. De fait, en reconnaissant que les biens patrimoniaux peuvent favoriser le développement d’une identité collective, elles sont à même de déterminer les ressources patrimoniales utiles à leur développement territorial.

Le présent ouvrage explore les questions suivantes : De quelles manières émergent les communautés patrimoniales ? Comment ces groupes fonctionnent-ils au sein des structures de gestion du patrimoine ? Sont-ils influencés par celles-ci et, si oui, de quelles façons ? Les auteurs cherchent ici à démontrer à quiconque s’intéresse au patrimoine comment des communautés patrimoniales ayant émergé dans différentes régions du monde peuvent apporter une contribution considérable à plusieurs champs d’études, ainsi qu’à l’ouverture de nouvelles voies de recherche sur le patrimoine.

Myriam Joannette est doctorante en études urbaines au programme conjoint du Département d’études urbaines et touristiques de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et de l’Institut national de la recherche scientifique – Urbanisation Culture Société (INRS-UCS).

Jessica Mace, Ph. D., est professeure associée au Département d’études urbaines et touristiques de l’UQAM et rédactrice en chef du Journal de la Société pour l’étude de l’architecture au Canada.

Biographie de l'auteur.e

Myriam Joannette est doctorante en études urbaines au programme conjoint du Département d’études urbaines et touristiques de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et de l’Institut national de la recherche scientifique – Urbanisation Culture Société (INRS-UCS).

urbanisme gouvernance transformation sociale architecture religieuse héritage culturel communauté fest-noz

* Les prix de nos produits sont sujets à changements sans préavis.

Partager

Pas d'évènements pour le moment.

Voir les évènements précédents