couverture

00. Mi'gmaq

Clément, Daniel

  • Éditeur : Presses de l'Université Laval
  • Collection : récits de notre terre
  • ISBN 9782763753379
  • Paru le 1 mars 2022
  • 17,95 $ *
  • Histoire autochtone

* Les prix de nos produits sont sujets à changements sans préavis.

Résumé

" Les récits de notre terre" laissent la parole aux sociétés dont les membres ont occupé ou occupent encore une partie de notre planète et dont la transmission des connaissances, comme des idées et des émotions, a été jusqu’ici faite oralement.

Biographie de l'auteur.e

Daniel Clément a été conservateur d’ethnologie au Musée canadien des civilisations et directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS). Il a enseigné dans diverses universités.

Quatrième de couverture

Les Mi’gmaq (Mi’kmaq) sont présents au Québec, dans toutes les provinces maritimes et même dans l’État du Maine aux États-Unis. Ils forment une population de plus de 50 000 individus, dont environ 7 000 au Québec. Traditionnellement, le territoire mi’gmaq était constitué de sept districts, dont celui de Gespegeoag qui correspond aujourd’hui à la péninsule gaspésienne et qui abrite trois communautés : Listuguj, Gesgapegiag et Gespeg. Ce qui distingue le plus cette nation des autres peuples algonquiens du Québec est sans doute la proximité de la mer qui imprègne toute la vie économique et culturelle de ses membres. C’est donc dire l’extrême importance de la pêche, hier et aujourd’hui, dans cette société. Avant le contact, les Mi’gmaq subsistaient grâce aux activités cynégétiques et halieutiques, la cueillette complétant le tout. Ils cultivaient aussi le tabac. Le recueil de récits qui leur est consacré reflète ce mode de vie ancestral et se veut une contribution à la connaissance de ce peuple aux héros multiples et vivaces qui sauront en étonner plusieurs..