couverture
  • Non-disponible

Rivière Tremblante

Michaud, Andrée A.

  • Éditeur : Québec-Amérique
  • Collection : Littérature d'Amérique
  • 368 pages
  • ISBN 9782764409527
  • Paru le 22 mars 2011
  • 24,95 $ *
  • Littérature québécoise

* Les prix de nos produits sont sujets à changements sans préavis.

Résumé

À 30 ans d’intervalle, deux enfants disparaissent dans des circonstances nébuleuses. Rien ne lie apparemment ces drames, sinon l’horreur qui les entoure et la douleur de leurs survivants...Pour son 10e roman, Andrée A. Michaud nous offre un suspense psychologique situé dans un cadre enchanteur, mais loin d’être à l’abri des mauvais coups du sort. Peut-on faire véritablement la paix avec des événements aussi marquants ?Le 7 août 1979, Michael «Superman» Saint-Pierre, 12 ans, disparaît dans les bois de Rivière-aux-Trembles. Trente ans plus tard, c’est au tour de Billie Richard, 8 ans, de disparaître en sortant de l’école, dans un autre ville. Leurs corps ne seront jamais retrouvés et les proches deviendront aussi des victimes à part entière de ces événements. Il y a, d’une part Marnie Duchamp, qui était avec Michael ce jour-là, et d’autre part, Bill Richard et Lucy-Ann Morency, parents de la petite Billie. Ce sont donc les itinéraires de l’entourage qui structurent l’histoire, et plus particulièrement le moment où Marnie revient dans sa ville natale après 30 ans d’absence. Son retour coïncide avec la venue de Bill Richard qui choisit de s’exiler dans ce bled perdu après l’effritement de son couple. Le hasard voudra qu’un troisième enfant disparaisse et ranime les vieilles blessures de Marnie et de Bill, au point où ceux-ci seront soupçonnés d’avoir pris part à cette nouvelle disparition dans des circonstances tout aussi nébuleuses...

Biographie de l'auteur.e

Lauréate du Prix du Gouverneur général du Canada pour Le Ravissement et du prix Ringuet pour Mirror Lake (en voie d’être adapté au cinéma), Andrée A. Michaud construit une œuvre éminemment personnelle qui ne cesse, depuis son premier roman, de susciter les éloges de la critique. Son polar Lazy Bird, porté par des airs de jazz, est paru en 2010 au Seuil, en France, dans la collection Point noir. Dans Rivière Tremblante, son dixième roman, elle entraîne les lecteurs dans un univers où la mort rôde, impitoyable.

Quatrième de couverture

Extrait :C’est ce désir de vivre aussi longtemps que possible dans une illusion les protégeant de l’immensité du monde et de l’incohérence du temps qui pousse les enfants à réclamer Les trois petits cochons quatre soirs de suite. Enfin, je suppose. On oublie tellement de choses essentielles quand on vieillit qu’on se demande parfois ce que ça donne d’avoir été petit si on est trop con pour se souvenir de quoi peut être constituée la joie, la vraie joie, celle qui éclate devant un cornet de crème glacée à trois boules surmonté d’une cerise siliconée.