couverture
  • Disponible

Femmes changent la lutte (Les)

Au coeur du printemps québécois

Surprenant, Marie-Ève

* Les prix de nos produits sont sujets à changements sans préavis.

Résumé

Tantôt au front, tantôt dans l'ombre, les femmes se sont engagées massivement dans la mobilisation du printemps 2012. Mais que retiendra l'histoire de leur présence : d'excellentes alliées, des participantes hors pair? Soyons sincères, elles ont agi et bousculé jusqu'à transformer les termes mêmes de la lutte. Entre témoignages, poèmes, entretiens et analyses critiques, 30 regards se croisent ici mêlant action politique, fureur créatrice et urgence de la révolte.

Quatrième de couverture

Tantôt au front, tantôt dans l'ombre, les femmes se sont engagées massivement dans la mobilisation du printemps 2012. Mais que retiendra l'histoire de leur présence : d'excellentes alliées, des participantes hors pair? Soyons sincères, elles ont agi et bousculé jusqu'à transformer les termes mêmes de la lutte. Entre témoignages, poèmes, entretiens et analyses critiques, 30 regards se croisent ici mêlant action politique, fureur créatrice et urgence de la révolte : Coalition Main rouge, Martine Desjardins, Fermaille, Janie Ducharme, Ann-Julie DuRocher, Infirmières contre la hausse, Institut Simone de Beauvoir, Sophie Jeukens, L'R des centres de femmes, Éliane Laberge, Karen Juliette Lalonde, Iraïs Landry (comité femmes GGI), Widia Larivière (Idle No More), Rébecca Lavoie, Anne-Marie Le Saux (Profs contre la hausse), Valérie Lefebvre-Faucher, P!NKBLOC, Mères en colère et solidaires, Maille à Part, Manon Massé, Brigitte Michaud, Françoise Pelletier, Jeanne Reynolds, Camille Robert, Caroline Roy-Blais, Camille Tremblay-Fournier et Anne-Marie Voisard.«Ce livre, Les femmes changent la lutte, vient changer la donne. Les femmes ne sont pas marginales, elles sont au centre de l'événement. Si vous ne parlez pas d'elles, c'est que vous êtes myopes. Si vous placez les femmes dans un encadré, vous les insultez et vous nourrissez mon indignation. L'ouvrage que j'ai l'honneur et le plaisir de préfacer doit figurer tout en haut de votre bibliographie.» Micheline Dumont