couverture
  • Non-disponible

En cas d'incendie, prière de ne pas sauver ce livre

  • Éditeur : PRISE DE PAROLE
  • 102 pages
  • ISBN 9782897442361
  • Paru le 15 février 2021
  • 12,00 $ *
  • Essais

* Les prix de nos produits sont sujets à changements sans préavis.

Résumé

Le feu est pris. Nous sommes de tristes pyromanes. Devant l’urgence climatique, l’humanité en est à rapailler ses derniers mots. Dégoût. Compassion. Lucidité. À quel pouvoir prétend la parole quand la crise ravage les écosystèmes, bouleverse nos vies? Et la panique, où se loge-t-elle, dans les tripes ou dans la tête?Lucides, poétiques, intimistes ou enflammés, les douze essais narratifs de ce recueil explorent la crise climatique dans tous ses paradoxes, et témoignent des complexités de notre rapport à l’environnement. Ils interrogent aussi les capacités d’action, responsabilités, postures et angoisses des communautés et individus face au désastre.Avec des textes de Ying Chen, Céleste Godin, Dave Jenniss, Mishka Lavigne, Le R Premier, Sébastien Lord-Émard, Charlotte L’Orage, Sonya Malaborza, Laurent Poliquin, Jonathan Roy, Gisèle Villeneuve, Ouanessa Younsi.Préface de Catherine Voyer-Léger.

Biographie de l'auteur.e

Après des études supérieures en science politique et en littérature, Catherine Voyer-Léger fait carrière dans le milieu culturel. Elle a collaboré avec plusieurs organismes du milieu artistique et littéraire au Québec et ailleurs dans la francophonie canadienne et est aujourd’hui directrice générale du Conseil québécois du théâtre.Écrivaine, elle a publié six livres dont Métier critique (Septentrion), un essai sur l’état de la critique culturelle, Prendre corps, un recueil de microrécits (La Peuplade, Prix littéraire Jacques-Poirier – Outaouais 2019) et un premier album pour enfants, La chorale des animaux (Guy Saint-Jean).