couverture
  • Disponible

Humer, flairer, sentir

Les pouvoirs insoupçonnés de l'odorat

Frasnelli, Johannes

  • Éditeur : Éditions MultiMondes
  • 234 pages
  • ISBN 9782897732585
  • Paru le 13 octobre 2021
  • 22,95 $ *
  • Sciences

* Les prix de nos produits sont sujets à changements sans préavis.

Résumé

!!TRONQUE!!! Dans Humer, flairer, sentir, les pouvoirs insoupçonnés de l’odorat , vous apprenez 1… comment les odeurs nous accompagnent depuis notre tendre enfance; 2… comment la consommation du vin nous invite à la reconnaissance des odeurs; 3… comment les odeurs nous ouvrent au monde; 4… que lorsque nous respirons pour sentir, de petites quantités de particules en provenance de la source des odeurs s’introduisent dans notre nez; 5… que nous possédons cent fois plus de récepteurs olfactifs que de récepteurs visuels; 6… que, dans notre cerveau, les stimuli olfactifs sont traités comme les émotions; 7… pourquoi nous trouvons certaines odeurs agréables et d’autres désagréables; 8… que certaines substances de base utilisées en parfumerie dégagent des odeurs exécrables lorsqu’elles ne sont pas diluées; 9… que nos attentes olfactives influencent notre perception; 10… que notre odeur corporelle est aussi personnelle qu’une empreinte digitale; 11… ce qui nous confère notre odeur corporelle; 12… comment nous percevons l’odeur d’un nouveau-né; 13… ce que sont les phéromones et comment elles agissent; 14… quelles espèces animales en sécrètent; 15… s’il existe des phéromones humaines; 16… pourquoi le goût est souvent confondu avec l’odorat; 17… comment les substances aromatiques accèdent au nez; 18… comment les troubles de l’odorat peuvent être détectés en mangeant; 19… que nous possédons un mécanisme sensoriel particulier pour percevoir notre environnement chimique : le système trigéminal; 20… comment les récepteurs des sens chimiques collaborent; 21…que les chiens et les rongeurs possèdent plus de récepteurs olfactifs que nous; 22… que nous n’avons pas à avoir honte de notre odorat; 23… que nous accomplissons parfois certaines tâches olfactives mieux que les chiens et les rats; 24… que les spécialistes humains de l’odorat possèdent un cerveau particulier; 25… que nous pouvons exercer notre odorat; 26… que la configuration de notre cerveau se modifie lorsque nous entraînons notre odorat; 27… que notre nez peut se comparer à une cathédrale gothique; 28… le véritable avantage des chiens à propos de l’odorat; 29… que notre nez nous protège des virus et des substances toxiques; 30… que les troubles de l’odorat sont assez communs et qu’ils peuvent avoir bien des causes ; 31… qu’il existe des méthodes thérapeutiques pour les traiter; 32… que les symptômes liés aux maladies d’Alzheimer et de Parkinson sont souvent précédés de troubles de l’odorat; 33… que des signes avant-coureurs liés à l’olfaction peuvent survenir 15 ans avant un diagnostic d’une de ces pathologies; 34… que, dans un avenir rapproché, des tests d’odorat seront être mis en place pour établir un dépistage précoce de ces deux maladies; 35… comment le covid-19 infecte les cel

Biographie de l'auteur.e

Neurologue et médecin, Johannes Frasnelli a participé à plusieurs travaux sur l’odorat à Dresde, en Allemagne, puis à Philadelphie, aux États-Unis. Il poursuit maintenant sa carrière à Montréal au sein du groupe de recherche qu’il a créé à l’hôpital Sacré-Cœur, tout en étant titulaire de la Chaire de recherche Université du Québec à Trois-Rivières en neuroanatomie chimiosensorielle.