couverture

Une façon de conte

Huot, Jean-Sébastien

  • Éditeur : Éditions Mains Libres
  • ISBN 9782925197409
  • Paru le 24 octobre 2023
  • 23,95 $ *

* Les prix de nos produits sont sujets à changements sans préavis.

Résumé

Il suffit d’une porte pour s’ouvrir à la poésie et laisser entrer le soleil comme la sérénité. Une façon de conte offre des dizaines d’ouvertures, des horizons insoupçonnés et ce qu’il faut de beau pour se faufiler à travers les épreuves de la vie.

C’est dans les replis du mur qu’elle perçoit

la mer. Un quai. Bouquet de violettes des

bois et monnaies du pape. Elle est prête

à refuser ce long sommeil. Ses yeux, une

allée de sable opalin, une baie sous la terre.

Pavillon aux voiles en apnée.

L'auteur donne à lire et à voir des tableaux à fleur de sens. Tout tient dans si peu, tout porte tout. Une fragilité offerte qui rayonne jusque dans les recoins les moins visités du quotidien.

Biographie de l'auteur.e

Né à Québec en 1971, Jean-Sébastien Huot a fait des études de premier, deuxième et troisième cycles en études littéraires. Il enseigne la littérature depuis 2005 au cégep de Sherbrooke. Depuis 1990, il a publié plusieurs livres dont le roman Un bus pour Tokyo aux Éditions Les Herbes rouges (2015), les recueils de poésie Élévation et Suie à la même enseigne (1993 et 2017), ainsi que Demeures aux Éditions Mains libres (2022). Comme artiste, depuis 1992, il a exposé entre autres à la Galerie GdeBr à Danville, à la Galerie Yves Le Roux à Montréal et à la Galería Ray Gun à Valence, en Espagne.

Quatrième de couverture

Parfois, il suffit d’une porte pour s’ouvrir à la poésie et laisser entrer le soleil comme la sérénité. Une façon de conte est un recueil qui offre des dizaines d’ouvertures, des horizons insoupçonnés, des parfums, des couleurs et ce qu’il faut de beau pour arriver à se faufiler à travers les différentes épreuves de la vie. . C’est dans les replis du mur qu’elle perçoit . la mer. Un quai. Bouquet de violettes des . bois et monnaies du pape. Elle est prête . à refuser ce long sommeil. Ses yeux, une . allée de sable opalin, une baie sous la terre. . Pavillon aux voiles en apnée. . Jean-Sébastien Huot donne à lire et à voir des tableaux à fleur de sens, des réflexions griffonnées sur le ventre comme sur l’aile d’une libellule. Tout tient dans si peu, tout porte tout. Une fragilité offerte qui rayonne jusque dans les recoins les moins visités du quotidien..